22 juin, 2022

CPS-22-11-HommageAuSaintLaurent-400.jpg

C’est le quotidien Le Nouvelliste de Trois-Rivières qui a rapporté cette bonne nouvelle le 14 juin.

« La collection Hommage au Saint-Laurent, l’œuvre collective de cinq peintres réalisée sur cinq ans, trône désormais au Musée Pierre-Boucher, à Trois-Rivières, où la population est invitée à l’admirer gratuitement jusqu’en 2023. La centaine de toiles, qui représentent chacune le fleuve Saint-Laurent à différents endroits, entre l’embouchure du lac Ontario et le golfe, a été acquise par le Port de Trois-Rivières, qui a décidé d’en faire profiter le grand public.

«Je suis très heureux de pouvoir apprécier par moi-même cette collection, parce qu’il y a beaucoup d’œuvres que je n’avais vues qu’en photo», explique Gaétan Boivin, PDG du Port, qui a convaincu son conseil d’administration de faire cet achat. Et pour l’équipe de direction du port, il était impensable de ne pas faire profiter au plus grand nombre possible de ces œuvres. »

Le Port de Trois-Rivières rappelle que c’est avec une grande fierté qu’il a acquise cette collection unique en 2019. « Composée de 100 œuvres sur toile ainsi que de trente croquis et pochades, la collection a été créée par un groupe d’artistes formé de Gérard Boulanger, Yvon Lemieux, Raymond Quenneville, Robert Roy et Yvon St-Aubin.

« En plus de la collection, les artistes ont produit un livre et un documentaire-vidéo qui viennent relater le processus qui s’est déroulé sur cinq ans, les faisant voyager de Kingston jusqu’en Gaspésie, pour créer les tableaux représentant les villages côtiers et les environnements naturels caractéristiques de chacune des régions visitées. Il sera possible de visionner le documentaire lors de la visite de l’exposition au Musée et également de s’y procurer le livre. »

Le musée Pierre-Boucher, qui célèbre son 140e anniversaire en 2022, doit son nom à celui qui fut l’un des gouverneurs de Trois-Rivières. C’est en 1934 que le musée prend le nom de Musée Pierre-Bouche, et être incorporé et devenir un organisme sans but lucratif en en 1976.

« Avoir à traduire le fleuve Saint-Laurent en peinture demande beaucoup d’humilité et de respect. Difficile d’en saisir toutes les couleurs, changeantes au gré du temps, et de rendre avec justesse les sentiments ressentis en visitant ses berges. Cela demande de se dépasser, d’aller au-delà de la figuration pour en sonder l’âme. Cette belle aventure avec mes collègues, devenus mes amis, restera pour toujours un souvenir précieux, un voyage qu’on ne fait qu’une seule fois de peur de briser quelque chose », explique Raymond Quenneville, artiste. »

Sources : Le Nouvelliste; Port de Trois-Rivières, Musée Pierre-Boucher.

Voir: https://www.lenouvelliste.ca/2022/06/14/la-collection-hommage-au-saint-laurent-accessible-au-public-video-dd71e3a5a31b0583c25c8990761c4b00 ; http://www.museepierreboucher.com/ ; https://porttr.com/la-collection-hommage-au-saint-laurent-sera-exposee-au-musee-pierre-boucher/

Related Articles