12 Août, 2021

Aussi nommé le père du Laser, Bruce Kirby est décédé le 18 juillet à l’âge de 92 ans. Des deux côtés de l’Atlantique, les grands magazines nautiques, tant anglophones que francophones, ont souligné son départ et lui ont rendu de chaleureux hommages.

On a pu lire dans Voiles et Voiliers : « La légende veut que ce soit en téléphonant qu’il dessina ce bateau mythique, il y a presque 50 ans. Coup de crayon de légende dont sont issues plus de 210 000 coques olympiques ou de loisirs mais qui, toutes, peuvent encore être « glissées sur le toit d’une voiture » comme le voulait son inventeur canadien. »

Natif d’Ottawa, Bruce Kirby a d’abord été journaliste nautique, mais c’est la conception de l’emblématique dériveur qui lui a permis de faire un tournant professionnel faisant de lui l’une des grandes figures de la voile.

Toujours dans Voiles et Voiliers : « Ce Grand Monsieur venait de gagner son procès face à l’international Laser Class Association et donc une coquette somme de royalties non payés après des années de procédure », a expliqué le journaliste français Didier Ravon à Voiles et Voiliers. «Du coup, l’ILCA, vexé et rancunier, a débaptisé le Laser pour le nommer ’ILCA 6’ et ’ILCA 7’ pour les grandes compétitions internationales comme les JO. Bruce Kirby, qui était un vrai gentleman, a été profondément blessé par cette décision… qui a sans doute accéléré sa disparition ».

L’on rapporte que, sans formation en architecture navale, que Bruce Kirby a appris à travers les livres, comme Element of Yacht Design de Skene. Il dessinera le Kirby International 14, dont sept versions verront le jour, 739 bateaux au total.

Féru de régate, il participe à ses premiers Jeux en 1956 à Melbourne, en Finn. En 1964, Bruce Kirby déménage en Finlande et joint l’équipe olympique du Canada. Il sera des jeux d’Enoshima en 1964, là où se tiennent d’ailleurs les Jeux de Tokyo 2020, avant de naviguer en Star aux jeux de 1968.

Bruce Kirby doit sa renommée internationale au Laser, lancé en 1971. Il aussi dessiné de nombreux autres bateaux, pensons aux Sonar, Kirby 25 et Ideal 18, ainsi qu’au 12 Mètres JI canadien de la Coupe de l’America, ou encore à des bateaux de course-croisière de série comme les San Juan 24 et 30 fabriqués aux États-Unis dans les années 1970.

Bruce Kirby a pu tout de même être témoin de la reconnaissance de grandes organisations qui lui ont décerné de nombreuses décorations : intronisation aux Hall of Fame canadien et américain, Ordre du Canada, International Yacht Racing Hall of Fame et International Laser Class Association Hall of Fame.

Related Articles

Wednesday, 01 May 2013 10:19

In the last few months Bruce Kirby, the Canadian designer of the Laser sailboat, the world's most successful racing dinghy ever, and the one-design boat that powers arguably the largest and most...

Wednesday, 24 September 2014 15:49

Henry Machum from the Royal Nova Scotia Yacht Squadron captured the Laser Atlantic Coast Championships in late August at the regatta held in Maine.

Wednesday, 21 May 2014 13:52

Hans M. Fogh was born March 8, 1938 and on March 14, 2014, Canada lost a great sailor, while the world of competitive sailing lost a great friend.Many people know that Hans Fogh was an Olympic medal...

Wednesday, 01 May 2013 10:02

In the last few months Bruce Kirby, the Canadian designer of the Laser sailboat, the world's most successful racing dinghy ever, and the one-design boat that powers arguably the largest and most...

Wednesday, 01 May 2013 10:19

In the last few months Bruce Kirby, the Canadian designer of the Laser sailboat, the world's most successful racing dinghy ever, and the one-design boat that powers arguably the largest and most...

Thursday, 11 April 2013 08:58

Bruce Kirby, a Canadian and the original designer of the Laser is launching the “Kirby Torch”. The Laser sailboat is no longer in production in North America and Europe and because...